L’exposition de portraits de la classe 3-6 ans

L’exposition des portraits à été un projet important de la période. Il a amené les enfants à découvrir des notions, des techniques artistiques et des références culturelles.

Etape 1 – Comprendre la notion de portrait

Le point de départ de notre travail a été l’album Les rides, comprenant des portraits réalisés par l’artiste JR.
Mal à l’aise devant les photographies assumant les rides sur les visages, les enfants ont d’abord exprimé des réactions de rejet et de dégoût.

Aussi, le premier atelier qui leur a été proposé avait pour objectif de les familiariser avec les rides. Il s’agissait de repasser sur les rides avec des marqueurs de couleurs et d’appliquer des paillettes afin d’apporter de la légèreté.
Nous avons également vécu un temps d’expression sur le sujet du vieillissement. Les enfants se sont questionnés sur la différence entre vieillir, et grandir, ont partagé leurs représentations sur les personnes âgées, et se sont projetés dans ce qu’ils aimeraient faire lorsqu’ils seront vieux.

Suite à cette première présentation de portraits, les enfants ont réalisé celui d’une personne de la classe en utilisant la technique du dessin (au feutre et au marqueur). Cette activité de réinvestissement permet, suite à la réception, de valider sa compréhension de la notion de portrait.

Etape 2 – Comprendre la notion de technique artistique et en expérimenter plusieurs

En réalisant une production sur le thème du portrait à chaque atelier en variant les techniques, les enfants ont ainsi l’occasion de consolider la notion de portrait tout en prenant conscience du fait qu’il existe de multiples techniques, de multiples moyens de représenter une personne. Cela permet d’initier les enfants à l’importance de la manière de traiter un sujet choisi dans le domaine artistique. C’est l’occasion aussi de comparer les différents effets des techniques essayées, et également de comparer en les observant, les choix de représentation différents qui ont été faits par les enfants.

Etape 3 – Prolongements à l’activité

Différentes références ont été présentées aux enfants à la fin de ce travail. Ils ont rencontré des productions des artistes contemporains Ernest de Jouy (photographe performeur), Julie Liger-Belair (collagiste) ainsi que des œuvres plus anciennes comme celles de Léonard de Vinci et Klimt qui ont été coupées en deux puis utilisées dans un exercice de tableau à continuer.

Ces présentations et utilisations d’œuvres permettent aux enfants d’installer des références culturelles et de réemployer le lexique propre aux techniques à bon escient.

Les enfants ont eu l’occasion de réaliser un portrait particulier : l’autoportrait, puisque parmi les références présentées se trouvait un autoportrait d’Ernest de Jouy. Après avoir formulé différentes hypothèses sur la manière dont l’artiste avait pu réalisé cet autoportrait photographique, les enfants ont donc réalisé une peinture pour se représenter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *