Rouge – Projet pédagogique de la classe 3-6 ans

Un nouveau thème couleur cette année nous a donné de nombreuses directions d’apprentissage dans la classe 3-6 ans.

Notre travail a commencé avec la découverte de différentes versions du conte du Petit Chaperon Rouge. Nous avons d’abord lu la version à toucher de Christian Guibbaud qui comporte des matières à toucher sur les pages : tissus, élastiques, sisal …
Cette version relativement simple a permis aux enfants au fil des lecture et des ateliers de pédagogie l’écoute, d’affiner leur compréhension de l’histoire. Ce conte comporte de nombreuses inférences : il faut comprendre que le loup se déguise en grand-mère dans l’intention de manger le Petit chaperon rouge. Comprendre l’intention des personnages a été une étape importante de ce travail pour les élèves de petite section.

Ensuite, la version de Charles Perrault revue par les éditions Albin Michel Jeunesse propose une histoire qui conserve les temps du récit : le passé simple et l’imparfait, ainsi que le lexique en vieux français. Les élèves de moyenne et de grande sections ont tenté de deviner en contexte ce que pouvaient signifier certaines expressions comme »tirer la chevillette ». Cette manière de raconter leur permet également d’accéder à de nouveaux mots qu’ils pourront ensuite intégrer dans leur propre expression comme « Demeure-t-elle bien loin ? ».

La dernière version de « Raconte à ta façon », sans texte, raconte le même conte par le biais de symboles. Il permet aux enfants de comprendre l’utilisation d’une légende et de raconter oralement l’histoire du Petit Chaperon rouge au fil des pages, grâce à leur connaissance préalable de l’histoire.

Les enfants ont réalisé différentes productions artistiques autour du rouge. Ils ont collecté puis collé de nombreux éléments où figurait la couleur rouge (carte à jouer, emballages, papiers cadeaux, trouvés au fur et à mesure de nos activités en classe ou chez eux). Ensuite, avec un nuancier, ils ont recherché à quelle nuance de rouge correspondait chacun des éléments collés : rouge carmin, rouge écarlate, rouge rubis … Cette activité permet d’initier aux notions de monochrome (une production d’une seule couleur) et à celle de « nuances » de couleurs.

Nous avons écouté et appris le refrain de la chanson « La baleine rouge » de Nicolas Jules. Le but était de faire découvrir aux enfants des associations de couleurs surréalistes.

Ils ont ensuite réalisé une deuxième production avec de nouveaux éléments collectés. Cette fois, ils ont nommé eux-même les nuances de rouges avec des mots fantaisistes qu’ils imaginaient comme rouge d’habitude, rouge écharpe, rouge monstre ou encore rouge fourchette …

Enfin, pour le plaisir de créer de nouvelles productions ensemble, nous avons terminé ce projet par un collage d’illustrations du Petit Chaperon rouge, encadré et proposé aux parents au marché de noël organisé avant les vacances d’hiver (en échange d’argent factice).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *